Le « transmédia », un « label » promotionnel des industries culturelles toujours en cours d’expérimentation

Deuxième document qui permet de faire le point sur l’impact du transmedia dans les industries culturelles, c’est celui de Laurie Schmitt maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, chercheur et responsable du Master Audiovisuel et Médias Numériques de l’Université Stendhal Grenoble 3.

Son bilan est très intéressant et à mon sens réaliste, d’ailleurs il rassemble, malgré la distance et les cultures différentes, un certain nombre d’éléments concordants avec la réalité que j’ai pu observer ou encore expérimenter directement ici au Chili. Sa mise en garde sur le statut de l’auteur me paraît très pertinente, la situation des financements et des mises en productions également. Je pense malgré tout que la dimension offline du transmedia et l’aspect gamification ne sont pas assez considérés dans sa réflexion sachant que “le jeu vidéo représente la première industrie culturelle en France et dans le monde“.

Le document s’appelle: Le « transmédia », un « label » promotionnel des industries culturelles toujours en cours d’expérimentation. Accessible en cliquant sur la photo.

LaurieSchmitt

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s